Comprendre le fonds Stratégie numérique

Description de la video

Prévoyez-vous présenter une demande au fonds Stratégie numérique?

Aimeriez-vous en apprendre davantage au sujet du fonds?

À partir de ce webinaire, accessible en tout temps, nous vous guidons à travers les composantes du fonds, les lignes directrices ainsi que les critères d’évaluation.

Orateur

Remi Lortie, Agent de programme, fonds Stratégie numérique

Date de publication

7 août 2020

Ressources et actifs téléchargeables

Présentation Powerpoint (PPTX)

Astuces pour garder la tête froide dans le feu de l’action numérique - Des articles de blogue pour vous aider à commencer votre transformation numérique

Consultez les composantes et les lignes directrices du FSN

1. Introduction

Bonjour et bienvenue à ce webinaire du fonds Stratégie numérique.

Mon nom est Rémi et je serai votre hôte pour cette séance qui a pour but de vous aider à vous familiariser avec les grands concepts qu'on peut également retrouver dans les lignes directrices du fonds.

Au cours de cette séance, nous allons couvrir les sujets suivants: qu'est-ce que le fonds Stratégie numérique; que peut présenter une demande; quels sont les trois composantes; quelles sont les activités admissibles et également les activités non admissibles; quelles sont les dates limites et comment en apprendre plus.

2. Le Fonds Stratégie numérique et son but

Le fonds Stratégie numérique, comme son nom l'indique, soutient des stratégies numériques. Dans les lignes directrices, on peut lire que l'objectif du fonds est de stimuler la transformation numérique du secteur des arts et soutenir des initiatives de collaboration stratégique.

Au fond, on recherche des stratégies numériques qui favorisent la collaboration au sein du milieu artistique et qui enclencheront le virage numérique du secteur des arts. Ceci s'effectue à travers différents objectifs que le fonds poursuit. Chacun de ces objectifs est d'ailleurs aligné avec les composantes du fonds. Comme premier objectif, le fonds vise à développer les connaissances stratégiques et les capacités numériques. Cet objectif est aligné avec la composante Littératie et intelligence numérique. Le fond a aussi pour but d'améliorer la découvrabilité des arts grâce aux technologies numériques et de transformer l'expérience numérique des citoyens envers les arts. Ces deux objectifs sont principalement alignés avec la composante Accessibilité aux arts et engagement culturel des citoyens. Finalement, le fonds a aussi comme objectif de favoriser la transformation numérique dans le secteur artistique à l'échelle opérationnelle pour les organismes et pour les groupes d'artistes et ainsi on fait référence à la composante Transformation des modèles organisationnels.

3. Qui peut présenter une demande

Afin de pouvoir présenter une demande, vous devez avoir un profil approuvé par le Conseil des arts en tant qu'individu, organismes ou groupes. Ce profile doit aussi correspondre à l'un des types de profils admissibles suivant: on parle des artistes professionnels, les professionnels des arts, les groupes artistiques et les organismes artistiques canadiens. Si on a vu à la diapositive précédente qu'on doit avoir un profil approuvé sur le portail du Conseil des arts, les personnes et les organismes suivants ne sont toujours pas admissibles à présenter une demande en tant que candidat principal. Ici on parle des consultants et des tiers fournisseurs de services, les organismes artistiques non canadiens, les individus avec un profil en début de carrière et nouvelle carrière ainsi que les individus avec le profil artiste en devenir. Cependant, ils peuvent toujours collaborer avec un candidat principal admissible en tant que partenaires ou fournisseurs de services.

4. Les 3 composantes du FSN

Regardons maintenant les trois composantes du fonds Stratégie numérique. La première composante Littératie et intelligence numérique permet de développer vos connaissances et vos capacités stratégiques à l'égard du numérique elle s’aligne donc avec le premier objectif du fonds. La deuxième composante accessibilité aux arts engagements culturels des citoyens permet d'améliorer l'expérience numérique des citoyens avec l'art et la découvrabilité du contenu artistique produit au Canada. Ceci s'aligne donc avec le deuxième et troisième objectif du fonds. Finalement, la composante transformation des modèles organisationnels, qui s'aligne avec le dernier objectif, permet d'adopter de nouvelles façons de travailler au niveau des processus, des opérations et donc des modèles organisationnels.

5. Littératie et intelligence numérique

Allons plus en détail dans chacune des composantes en commençant par Littératie et intelligence numérique. C'est la composante qui permet de soutenir le secteur artistique afin qu'ils puissent acquérir des connaissances, développer ses compétences et renforcer ses capacités numériques. Au fond, ce que ça veut dire, c'est que c'est pour le soutien d'activités d'apprentissage qui permettent de mieux répondre aux défis, aux enjeux et aux possibilités de l'ère numérique, de développer et enrichir une pensée stratégique numérique, d'accroître sa capacité et la traduire en actions porteuses et durables.

En présentant une demande en Littératie et intelligence numérique on peut envisager les activités admissibles suivantes: on peut développer les connaissances et la capacité stratégiques numériques par exemple par la formation de groupe, des ateliers, des webinaires, et hackathon ou l'élaboration de plan stratégique pour le numérique.

On peut aussi se rassembler et établir des liens avec des personnes au sein, ou delà du secteur des arts par l'organisation de colloques, de forums ou de conférences. On peut expérimenter et effectuer des recherches sur les technologies numériques et les approches novatrices pour la résolution de problèmes. Par exemple des activités de design thinking, des approches d'accompagnement, des études et autres veilles stratégiques peuvent être envisagées. Comme pour toutes les composantes ces activités doivent être collaboratives et au profit de plus d'un artiste, groupes ou organismes.

Peu importe l'activité, il est aussi important de mettre l'accent sur les connaissances numériques et d'être précis sur quels sont les stratégies que vous visez de développer. Par exemple, peut-être avez-vous entendu parler de données ouvertes, de blockchain ou d'analyse de données massives. On peut finalement utiliser cette composante pour développer nos connaissances stratégiques c'est-à-dire augmenter notre compréhension à travers ces sujets, quels sont les avantages, quels sont les bénéfices, quels sont les inconvénients, quels sont les défis associés à ces technologies, avant de se lancer dans l'élaboration d'une stratégie ou la mise en place et la mise en œuvre d'une solution concrète. Et donc Littératie et intelligence numériques permet d'acquérir ses connaissances stratégiques qui vous permettront d'élaborer des solutions stratégiques communes pour le bénéfice du secteur.

6. Accessibilité aux arts et engagements culturels

Maintenant, regardons la composante Accessibilité aux arts et engagement culturel des citoyens. Cette composante vise à aider le secteur à trouver des façons d'améliorer l'accès, l'engagement et la participation du public envers les arts par des moyens numériques. On vise à améliorer l'expérience artistique de publics divers, à encourager la participation et l'engagement des citoyens envers les arts, à favoriser la découvrabilité des œuvres d'artistes canadiens et l'accès à celle-ci tant au pays qu'à l'étranger.

À travers cette composante, on a souvent tendance à penser la numérisation d'activités telles que la présentation, la diffusion ou la médiation numérique de la programmation d'un organisme. Rappelons toutefois que le fonds vise à stimuler la transformation numérique du secteur des arts. Les stratégies proposées doivent donc s'inscrire dans une pensée à plus long terme et doivent être menées de façon collaborative. Qu'elle serait donc ces stratégies communes qui permettrait de transformer l'expérience numérique des citoyens avec les arts, voilà la question.

Lorsqu'on fait référence à expérience artistique, pensez ici aux plusieurs points de contact avec lesquels les citoyens peuvent interagir avec les arts. Que cherchent-ils? Comment suscitons-nous leurs intérêts et leur engagement et où se trouvent ces points de contact. Au niveau de la découvrabilité, on peut imaginer des moyens numériques qui favoriserait la découverte de ces expériences, de ces contenus, des œuvres d'art au Canada comme à l'étranger.

En présentant une demande à cette composante, il y a trois façons d'envisager les activités admissibles. On peut développer, mettre en œuvre ou amplifier. On peut développer et explorer des solutions novatrices aux enjeux de l'art numérique. Par exemple, par l'élaboration de solutions en consultation avec les citoyens. On peut tester des produits minimums viables, on peut piloter des projets en communauté ou faire de la conception centrée sur les utilisateurs. On peut mettre en œuvre de nouvelles initiatives dans le but de favoriser la découvrabilité des œuvres d'art et leur accès par des moyens numériques par exemple par des initiatives axées sur les métadonnées, des initiatives qui mettre en œuvre des données ouvertes et liées, le développement de gratuiciels plateforme ou autres outils de mobilisation numérique.

Finalement, on peut proposer des activités pour consolider, optimiser ou amplifier les initiatives numériques existantes. Comme pour toutes les autres composantes, ces activités doivent être collaboratives et au profit de plus d'un artiste, groupes et organismes. En revenant sur les objectifs de cette composante, les activités proposées doivent aussi viser à transformer l'expérience numérique des citoyens avec l'art et favoriser l'accès et la découverte de l'art canadien.

Maintenant, si vous êtes moins familiers avec ces concepts, ou que vous sentez que vous n'êtes pas tout à fait prêt à mettre en œuvre une solution concrète, rappelez-vous que vous pouvez toujours revenir en littératie intelligence numériques afin d'acquérir de nouvelles connaissances et développer vos capacités avant de vous lancer dans une stratégie numérique à plus grande échelle.

7. Transformation des modèles organisationnels

La troisième composante du fonds est la transformation des modèles organisationnels. Cette composante vise à aider les artistes et les organismes artistiques à transformer leur façon de travailler pour leur permettre de mieux faire face aux défis, de saisir les possibilités et de s'adapter aux réseaux aux interconnexions propres à l'environnement numérique. On peut se poser quelques questions clés lorsqu'on envisage cette composante: Quelles seraient les nouvelles façons de faire numérique? Pourrions-nous envisager la révision de nos processus et de nos modèles afin d'être plus performants, plus optimaux et même plus agiles grâce aux technologies de l'information?

À nouveau, il y a trois façons d'analyser les activités admissibles en Transformation des modèles organisationnels. On peut développer et explorer, mettre en œuvre ou amplifier. On peut développer et explorer des solutions numériques ou défis liés au flux de travail et aux modèles organisationnels. Pensons ici à des activités telles que l'analyse d'affaires numérique, la consultation et le développement avec d'autres organismes, la mise à l'essai de nouvelles idées en tant que produit minimum viable ou même le pilotage de projets en collaboration.

On peut mettre en œuvre de nouvelles initiatives numériques qui transforment la façon dont les organismes artistiques mènent leurs opérations. On peut penser à des initiatives pour favoriser l'interopérabilité des données, des modèles de données ouvertes et liées, de la veille stratégique au niveau du secteur, des stratégies sur la gouvernance des données, des cadres décentralisés ou même mettre à profit les technologies telles que l'infonuagique et les technologies mobiles. Finalement, on peut aussi envisager consolider, optimiser ou amplifier des initiatives numériques existantes. Cette composante permet vraiment de se doter d'une vision à long terme. En regroupant ses efforts avaient d'autres acteurs du milieu artistique, on peut tenter d'imaginer un futur commun dans lequel on pourrait mieux saisir les opportunités du numérique. Et donc comme toutes les composantes ces activités doivent être collaboratives et proposer au profit de plus d'un artiste, d'un groupe ou d'un organisme. Rappelons-nous que le fonds est là pour stimuler la transformation numérique du secteur des arts et soutenir des initiatives de collaboration stratégique.

8. Rappelons-nous : 3 composantes du FSN

Il y a trois composantes : Littératie et intelligence numérique qui permet de développer vos connaissances et vos capacités stratégiques vis-à-vis le numérique La composante Accessibilité aux arts et engagement culturel des citoyens qui permet d'améliorer l'expérience numérique des citoyens avec l'art et la découvrabilité du contenu artistique produit au Canada et il y a la Transformation des modèles organisationnels qui permet d'adopter de nouvelles façons de travailler au niveau des processus, des opérations et des modèles organisationnels

9. Activités non admissibles

Prenons un moment pour regarder les activités non admissibles. Parce que le fonds Stratégie numérique à des objectifs bien précis. Il y a plusieurs activités qui ont été désignés comme ne rencontrant pas ces objectifs. Il est donc important de les clarifier afin de déterminer si le fonds est bien fait pour vous. La recherche, la création, la production, la programmation d'œuvres ou de création ne sont pas admissibles. Donc, si on vise simplement à transposer des processus créatifs ou de création d'œuvres dans l'univers numérique ce n'est pas une activité admissible.

Même chose pour la programmation d’œuvre telles que des expositions ou de la diffusion tout simplement. Les activités de perfectionnement artistique où l’on veut apprendre à se servir d'un outil de création ou d'un type de logiciel qui nous permettrait de transformer notre pratique artistique dans le numérique ce n'est pas quelque chose d'admissible. Les activités menées au profit d'un seul organisme, d'un seul artiste ou d'un seul groupe ne seront pas jugés comme étant admissibles. Il faut donc bien clarifier au moment de la demande quelles sont les retombées et les bénéfices qui dépassent votre organisme, vous comme individu ou votre groupe.

Les activités récurrentes ou courantes telles que la gestion des médias sociaux ou les opérations quotidiennes. Si vous proposez les activités qui sont déjà intégrées à travers votre mandat, à travers vos activités courantes il faut faire bien attention de préciser en quoi ces activités sont différentes.

Au sujet des activités inadmissibles, on retrouve également la création ou la mise à jour de sites web personnels, corporatifs ou institutionnels; la mise à jour des équipements informatiques ou l'achat de solutions logicielles en vente libre tels que des logiciels de billetterie ou de gestion de la relation client; les projets dont la finalité et la numérisation de documents tels que les documents des archives ou les collections; les activités qui aurait déjà obtenu le soutien du Conseil des arts ne serait-ce que pour les mêmes activités ou en guise de soutien additionnel à des projets en cours. L'embauchent d'effectifs permanents. Au fond, on veut que les embauches soient sur une base temporaire ou contractuelle.

10. Critères d’admissibilité

Si votre demande est admissible, elle sera évaluée par un comité en fonction des critères pondérés dans un contexte concurrentiel. Ces critères sont: l'impact, la pertinence et la faisabilité.

Au niveau de l'impact, l'initiative doit démontrer des résultats concrets et des bénéfices pour une communauté artistique ou un secteur. Les aspects collaboratifs et consultatifs, le partage ainsi que la pérennité sont des aspects évalués sous ce critère.

Au niveau de la pertinence, l'alignement avec les objectifs de la composante et la cohérence des activités proposés sont considérés.

Finalement au niveau de la fiabilité, la robustesse du plan de travail, la capacité de l'équipe et sa gouvernance ainsi que le budget proposé sont évalués sous ce critère.

Il faut noter que les demandes de subvention de maximum de 50 000 $ seront évaluées par un comité interne ou externe.

11. Dates limites et quand présenter une demande

Maintenant, discutons des dates limites et du moment où présenter sa demande qui sont, au fait, déterminés par le montant que vous demandez en subventions.

Pour les demandent de plus de 50 000 $ jusqu'à concurrence de 500 000 $, la date limite annuelle sera en septembre 2020. Au moment d'enregistrer ce webinaire, la date est encore à confirmer et donc surveillez les annonces du Conseil en ce sens ou les lignes directrices. Si vous déposez lors de la date limite annuelle en septembre, les résultats présentés seront disponibles en mars 2021.

Pour les demandes de moins de 50 000 $, vous pouvez déposer en tout temps avant le début de vos activités et ce pour toutes les composantes et les résultats sont généralement annoncés dans les trois mois suivant le dépôt de la demande. Il y a aucune limite au nombre de demandes et les demandes ne sont pas comptabilisés dans votre limite annuelle, tant au niveau du nombre de demandes ou montants demandés par année.

12. Pour en apprendre davantage

En conclusion et pour en savoir davantage, vous pouvez toujours consulter notre site web pour obtenir différentes ressources par exemple nous vous invitons fortement à bien lire les lignes directrices de chaque composante qui contiennent beaucoup plus d'informations que ce que nous avons pu couvrir aujourd'hui notamment sur les dépenses admissibles et les différentes exigences reliées au dépôt du projet.

Vous pouvez consulter la liste des projets retenus dans les concours antérieurs qui contiennent les noms des bénéficiaires, les activités proposées et aussi les objectifs poursuivis.

Vous pouvez aussi lire une sélection de billet de blogue que nous avons créé dans le but de vous aider à mieux comprendre et de vous familiariser avec les concepts qui sont présents dans les lignes directrices, les questionnements et les critères d'évaluation.

Finalement, si vous prévoyez déposer de demande, vous pouvez toujours communiquer avec nous à l'adresse suivante: fondsstratégienumérique@conseildesarts.ca.

Nous vous invitons à décrire brièvement l'initiative, à nous donner un aperçu des activités principales et à nous envoyer toute question à travers une courte liste que vous pourriez avoir et ça sera plus facile pour l'équipe de vous répondre.

Ceci conclut cette présentation. Merci beaucoup de vous être joints à moi aujourd'hui, ce fut un plaisir de partager avec vous ces informations au sujet du fonds Stratégie numérique.

Nous souhaitons donc tout le succès dans votre cheminement et au plaisir de pouvoir collaborer avec vous prochainement.

Merci