Le violon Enrico Rocca de 1902

Le violon Enrico Rocca de 1902

Enrico Rocca a fabriqué ce violon en 1902, au sommet de sa carrière. Né à Turin en 1847, il a ensuite vécu et travaillé à Gênes. Il a étudié auprès de son père, Giuseppe, qui est décédé en 1865, alors qu’Enrico avait 17 ans. Ses premiers modèles de violons sont presque identiques au modèle Stradivarius final de son père, celui du « Messie ». Il a aussi terminé certains des instruments commencés par son père après la mort de ce dernier, mais il a eu du mal à s’établir comme luthier, et a plutôt travaillé comme charpentier et travailleur journalier dans les chantiers navals de Gênes. Il s’est tourné à nouveau vers la fabrication de violons une quinzaine d’années plus tard et a ouvert son atelier en 1880.

Le fond en deux pièces de cet instrument présente un joli motif irrégulier qui descend du joint central. Les éclisses et la volute sont faites de matériau assorti. La table d’harmonie en deux pièces présente un fil étroit, qui s’élargit légèrement près des côtés. Le vernis d’un orange-brun clair sur fond ambré présente des craquelures sur l’ensemble de l’instrument. Le luthier a noirci les cannelures de la volute et les coins des éclisses.

Écoutez le violon Enrico Rocca de 1902

 

Gagnants précédents :

2000 - 2003 Julie-Anne Derome (Montréal, Québec)
2003 - 2006 Kerry DuWors (Saskatoon, Saskatchewan)
2006 - 2009 Caroline Chéhadé (New York, New York)
2009 - 2012 Jing Wang (Houston, Texas)
2012 - 2015 Kerry DuWors (Brandon, Manitoba)
2015 - 2018 Jeremy James Potts

Voir tous les instruments et les gagnants

Des dons qui comptent

La Banque d’instruments de musique du Conseil des arts du Canada comprend des instruments exceptionnels donnés ou prêtés par des particuliers et des fondations. Ces contributions aident la prochaine génération d’interprètes de musique classique du Canada à se perfectionner et à atteindre de nouveaux niveaux dans leur carrière, et donnent l’occasion aux publics du monde entier d’entendre des instruments remarquables.

Le violoniste Byungchan (Chan) Lee

Avoir l’occasion d’emprunter un instrument exceptionnel en cette période de transition d’une importance cruciale pour ma carrière m’a aidé à trouver ma propre voix artistique.

— Byungchan Lee, gagnant de 2015 et 2018 de la #Banquedinstruments —