Rachel Mercer

Rachel Mercer

On a déjà dit de Rachel Mercer qu’elle était une « musicienne de chambre authentique » (Globe and Mail) capable de créer des « moments de pure magie » (Toronto Star). Elle est violoncelliste auprès de l’Ensemble Made In Canada, du Mercer-Park Duo, du Seiler Trio, en plus d’assumer la direction artistique des 5 at the First Chamber Music Series d’Hamilton.

On peut écouter les interprétations de Rachel sur des albums enregistrés aux étiquettes Naxos, Dalia Classics, EnT-T. et Pipistrelle. L’album des suites de Bach pour violoncelle seul, paru sous étiquette Pipistrelle en 2014 et rapidement encensé par la critique, a été enregistré avec le violoncelle Stradivarius Bonjour de 1696 de la Banque d’instruments de musique du Conseil des arts du Canada.

Rachel a donné des classes de maître dans toute l’Amérique du Nord, en Afrique du Sud et en Israël, en plus d’être artiste en résidence avec l’Ensemble Made In Canada de l’Université Western (Ontario).

Ancienne gagnante du Concours de la Banque d’instruments de musique du Conseil des arts du Canada :

2012-2015 : violoncelle Joannes Guillami de 1769

2009-2012 : violoncelle Stradivarius Bonjour de 1696

2006-2009 : violoncelle Nicolaus Gagliano McConnell II de 1824

Violoncelle Joannes Franciscus Celoniatus Newland de 1730

Ce magnifique violoncelle a été fait avec du peuplier noir d’Italie et non avec de l’érable, bois couramment utilisé à l’époque. Ce bois plus mou, ainsi que la façon dont il a été taillé à même le tronc, est plus souple et flexible, ce qui confère au violoncelle une riche sonorité alto qui évoque un ronronnement grave sur la scène. On le dit le jumeau d’un autre violoncelle tiré du même arbre et qui appartient en ce moment à la Royal Academy of Music, à Londres.

  • Acquis par le Conseil des arts du Canada (à l’aide de fonds provenant de la succession d’Edith Davis Webb)
  • Acquis en 2011
  • Valeur : 800 000 $