Matilda Kaul

Matilda Kaul

La violoniste canadienne Matilda Kaul poursuit une carrière polyvalente depuis l’obtention de ses diplômes de la Juilliard School et de l’Institut de musique de Cleveland. Elle est membre du renommé Daedalus Quartet, décrit par le magazine The New Yorker comme « un des meilleurs quatuors… à émerger dans le présent âge d’or des quatuors à cordes ». Le plus récent CD de Deadalus, dédié à la musique de Joan Tower, inclut l’œuvre qu’il a commandée, intitulée White Water. Sa sortie est prévue au début de 2016 (Naxos). Le Deadalus est également le quatuor à cordes en résidence la Columbia University et de l’University of Pennsylvania.

Avant de se joindre au quatuor en 2012, Matilda Kaul  a fait de l’Europe son point d’ancrage professionnel pendant 10 ans. Après ses études, elle est devenue (et demeure) membre de l’Orchestre de chambre d’Europe, qui travaille avec des chefs d’orchestre prisés comme Bernard Haitink, Nikolaus Harnoncourt, Yannick Nézet-Séguin, Vladimir Jurowski. Elle a souvent été invitée à titre de violon solo et de premier violon par d’autres orchestres européens, dont l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, la BBC Symphony et le Scottish Chamber Orchestra. Elle conserve un vif intérêt pour les critères historiques d’interprétation. Matilda Kaul est née à North Bay et partage actuellement son temps entre New York et Helsinki.

Ancienne gagnante de la Banque d’instruments de musique du Conseil des arts du Canada :

2012-2015 : violon Januarius Gagliano Palmason de 1747

Le violon Januarius Gagliano Palmason de 1747

Ce superbe violon a été fabriqué par Januarius Gagliano à Naples, en 1747. En 1895, W.E. Hill & Sons de Londres a vendu le violon à John A. Brown. En 1938, l'instrument a été vendu par Pierre Vidoudez à Jean Klein, de Genève. En 1960, alors qu'elle faisait partie de l'Orchestre symphonique de Toronto, Pearl Palmason (de Toronto) en a fait l'acquisition et, en 2003, elle l'a prêté au Conseil des arts du Canada jusqu'à sa mort. L'héritier du violon, qui souhaite garder l'anonymat, a renouvelé le prêt au Conseil. Prêté par une bienfaiteur anonyme

  • Prêté par un donateur anonyme
  • Prêté en 2003
  • Valeur : 375 000 $