Thomas Chartré

Thomas Chartré a commencé à étudier le violoncelle à l’âge de trois ans. Au fil de son parcours, il a été deux fois lauréat d’un prix de la Fondation de musique Sylva-Gelber (2013, 2014) et a remporté plusieurs bourses, notamment de la Music Academy of the West de Santa Barbara, de l’Aspen Music Festival and School, ainsi que du New England Conservatory de Boston où il a obtenu une maîtrise en interprétation.

Comme soliste, Thomas s’est produit en concert notamment au Festival international de violoncelle de Kronberg (Allemagne) et avec l’ensemble en résidence de la Stanford University, le St Lawrence String Quartet (été 2013). 

Né à Montréal, Thomas vit actuellement à Paris où il étudie au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

1841-charles-francois-gand-gand-pere-cello

Violoncelle Charles François Gand dit « Gand Père » de 1841

Ce violoncelle est l’œuvre de Charles Francois Gand dit « Gand Père ». Il était l’apprenti de Nicolas Lupot à Paris. Luthier français le plus talentueux de son temps, on qualifiait Nicolas Lupot de « Stradivari français ». Charles François Gand a succédé à son maître en 1824 et a épousé sa fille par la suite.

Charles François Gand était obsédé par les principes de l’acoustique et il expérimentait constamment différents matériaux et designs.

Ce violoncelle est le fruit de ses expériences, puisque sa table est constituée de trois pièces d’épicéa plutôt que des deux pièces habituelles. La pièce centrale du violoncelle a été préformée avant d’être assemblée aux deux autres pièces extérieures, ce qui lui confère un son extrêmement clair et fort empreint de la chaleur et de la maturité d’un instrument plus vieux.

Prêté par un bienfaiteur anonyme
Acquis en 2015
Valeur : 180 000 $